La Toscane, entre ville, village et campagne


Suite aux Cinque Terre, voyant la difficulté de trouver des endroits pour stationner gratuitement et en bord de mer, nous décidons de quitter la côte direction la Toscane.
Premier arrêt dans le village de Camaiore. Quel plaisir de se retrouver sans touriste, proche des locaux. De plus, avec un parking gratuit, nous permettant d’y dormir et faire les services gratuitement et proche du centre-ville. Au moment de nous stationner, nous laissons passer un italien dans son piaggio en lui faisant un grand sourire. Telle fut pas notre surprise, lorsqu’il est revenu quelques minutes plus tard, avec une bouteille de vin pétillant dans les mains. Il nous explique qu’il nous l’offre avec plaisir pour nous souhaiter bienvenue dans son village. Puis il repart aussitôt, avant que nous ayons le temps de l’inviter à la boire avec nous.
Après cette jolie rencontre, nous partons à la découverte de ce village en emprutant l’axe piéton principal. Nous aimons, de suite, l’ambiance qu’il y règne entre les gens qui trinquent en terrasse, les discussions animées entre amis devant l’église , les petits commerces vendant les spécialités locales. Nous nous sentons bien, loin des sites touristiques. Nous continuons notre promenade jusqu’à sentir les premières gouttes de pluie. Puis, nous retournons au van.

Le lendemain, nous allons à quelques centaines de mètre de notre van pour visiter la Badia di San Pietro. La visite terminée, nous décidons de quitter ce village pour partir en direction de la ville de Lucca pour continuer l’exploration de la Toscane.

A7FE3477-9271-45EE-8372-4F4EAE9DD7D7

Arrivés à Lucca, nous rejoignons notre point park4night pour y passer 24H. Aux vues des différents témoignages que nous avons vu ici et là, concernant le stationnement des camping-car dans cette ville et les risques de vols, nous prenons la décision de nous poser dans un parking payant et sécurisé pour les deux jours où nous souhaitons y rester.
Une fois stationnés, nous partons à la découverte de la ville malgré le temps menaçant. Nous commençons par une partie de la ballade sur les remparts avant de nous enfoncer dans le centre- ville. L’orage arrivant plus vite que prévu, nous en profitons pour faire une pause dans une « gelateria » et manger une bonne glace. La pluie passant, nous repartons découvrir la ville. Nous sommes ébahi devant la richesse des monuments qui se présentent devant nous surtout quand nous savons que Lucca est restée authentique, ayant échappée aux bombardements de la seconde guerre mondiale.
Après un grand tour, nous décidons de rester un jour supplémentaire pour profiter de visites combinées et répondre à la curiosité de chacun.

Le lendemain, nous prenons les billets combinants la visite de la cathédrale Di San Martino et de son musée, et la visite de la Chiesa e Battistero : pass famille 2 adultes et 2 enfants à 18 € (gratuit pour les – de 6 ans).

Nous finissons la visite de la ville par une promenade sur la partie des remparts que nous n’avions pas foulé la veille.

Après ce petit séjour à Lucca, nous avons ressentie le besoin de nous rapprocher de la nature. En faisant nos recherches su Park4night, nous optons pour aller dans un Agriturismo gratuit pour les campeurs à conditions d’acheter au moins un produit de leur production. Nous aimons beaucoup ce genre d’endroit car c’est l’occasion pour nous, de rencontrer des locaux, de partager des instants de vie avec eux.
Lorsque nous arrivons sur la propriété « L’Cavallone Farm » à Montelupe Fiorentino » dans la campagne Toscane. Nous sommes accueillis par la propriétaire Marcia et son cheval. Elle nous emmène jusqu’à l’endoit où nous pouvons nous stationner. L’endroit est parfait, au milieu des oliviers avec vue sur les chevaux et les vignes. Nous nous sentons bien. Marcia nous propose de nous faire découvrir la propriété, nous emmenant à l’endroit où il produisent leur huile d’olive tout en donnant les explications sur les différentes étapes de production. Ensuite, elle nous amène à la cave pour nous montrer les cuves. Enfin, elle nous conduit jusqu’à la salle de « restaurant » où elle propose une table d’hôte pour partager un repas toscan et convivial.
Nous sommes séduit par l’idée de partager un repas avec elle et son mari. Nous réservons, sans tarder, pour le soir même.
Quelques heures plus tard, nous sommes rejoinds, sur la propriété, par un couple allemand avec lequel, nous allons partager de la table d’hôte. Nous avons adoré ce moment d’échanges, de partages. C’est un des meilleurs moments que nous avons vécu en Italie.
Nous sommes restés trois jours chez Marcia et Francesco. Nous avons pu prendre le temps de nous reposer, d’être à notre écoute et celle des garçons. Tous les cinq, avions besoin de ce petit havre de paix pour nous ressourcer avant de continuer le voyage.

Une fois ressourcés, nous nous sommes dirigés vers Vinci. Les garçons, depuis quelques temps, s’amusaient à imaginer des inventions et la visite de la ville de naissance de Leonard de Vinci s’est révélée comme une visite incontournable pour eux. Arrivés sur les lieux, nous allons directement à sa maison natale transformé en musée. Nous avons prix le billet des visites combinés de la maison de naissance et le musée répartie sur 3 sites différents dont le chateau de Vinci : pass famille 2 adultes + 2 enfants pour 24 €, gratuit pour notre dernier qui a moins de 6 ans. Ce billet est valable 3 jours.
Nous y avons passé un super moment, la visite des différents lieux se fait très facilement, nous trouvons juste dommage qu’il n’y ait pas d’explications en français mise à part les audioguides. Nous ne sommes pas adeptes des audioguides car ce n’est pas évident à gérer avec les garçons, de plus la découverte se fait chacun de son côté sans échanges et partages.

Petit conseil de restaurant à Vinci : La Torreta, restaurant typique très fréquenté par les locaux.
A savoir, la municipalité met à disposition un parking avec service gratuit, en dehors de la ville dans un environnement tranquille avec vue sur la campagne Toscane. L’occasion de faire des rencontres avec d’autres voyageurs.
C’est en partant de Vinci que nous avons pris la direction de la Emilie-Romagna, pour y poursuivre notre voyage.
Lors de notre séjour en Toscane, nous avons fait le choix de ne pas faire les plus grandes villes pour plusieurs raisons. Tout d’abord les garçons ne sont pas fans des villes. Ensuite qui dit villes, dit prévoir un budget pour les visites et les stationnements sécurisés. De plus, nous voulions sortir des sentiers battues afin de découvrir une partie de la Toscane profonde.
Ce combiné entre ville, village et campagne, a été pour les enfants et nous le compromis idéal, de quoi découvrir, se cultiver, réaliser des apprentissages différemment, se défouler, se reposer et faire des rencontres.

Catégories :Europe, Italie, road trip, voyageTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires

  1. Je viens de lire votre article sur la Toscane avec plaisir.
    J’imagine bien un livre regroupant vos découvertes !
    Bonne continuation et à bientôt pour votre prochaine parution

    Aimé par 1 personne

Répondre à Anthony Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :